USH EN FORCE Index du Forum
USH EN FORCE
Forum de la Team USH
 
USH EN FORCE Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Baldur's Gate 2 : Shadows Of Amn ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    USH EN FORCE Index du Forum -> Les Jeux Vidéo -> PC
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
U Guerrieru
Messagé

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2008
Messages: 75
Localisation: Marseille

MessagePosté le: Sam 14 Juin - 00:36 (2008)    Sujet du message: Baldur's Gate 2 : Shadows Of Amn Répondre en citant

Séquence nostalgie, avec ce grand jeu sortie en 2000.

Pour ceux que ne le connaissent pas ou qui ne l'ont pas fini que la honte et la misère s'abattent sur votre famille.


Depuis le temps qu'on en entend parler, Baldur's Gate 2 va être attendu au tournant et ne va pas avoir droit à l'erreur. Cela dit, avec la prestigieuse hérédité qui lui colle à la peau, on aurait tendance à avoir un tout petit a priori positif sur la chose... Smile Reste a savoir si celui qui à su créer un nouveau style dans le jeu de rôle a aussi su se renouveler et se mettre au goût du jour...

On ne peut pas le nier, Baldur's Gate, premier du nom, a fait un véritable tabac dès sa sortie grâce à son mélange de RPG, d'aventure et de stratégie (pour mener à bien les combats sans trop de casse). Une petite révolution dans le monde du jeu de rôles (qui a bien entendu fait des émules, comme Pool of Radiance et quelques autres) et aussi une nouvelle référence pour le genre. Voilà donc le successeur tant attendu du «maître», un véritable succès annoncé (depuis longtemps) à qui on ne pardonnera donc pas grand chose tant les attentes sont grandes. C'est le problème avec les jeux dont on dit du bien depuis des mois (voire des années), il y a parfois de grosses déceptions ... Mais ce n'est certainement pas le cas avec Baldur's Gate 2.
Les décors sont très jolis et très variés
L'histoire commence dans le royaume de Amn, au sud de la côte des épée (au sud aussi par rapport au premier épisode), au coeur du royaume des marchands. Le scénario a été particulièrement travaillé et ses intrigues tortueuses vous tiendront en haleine de (très) longues heures durant. Et comme le monde et le background du jeu sont toujours aussi réalistes et remplis de détails, tout joueur doté d'une once d'imagination sera plongé dans l'ambiance instantanément. Pour ceux qui ne le savent pas, les Royaumes Oubliés (le monde dans lequel se déroule le jeu) est un monde qui avait été originellement crée pour le jeu de rôle Advanced Dungeons & Dragons il y a de nombreuses années, et qui reste encore aujourd'hui très utilisé dans le jeu de rôles sur table. Ajoutons aussi que le système de jeu de Baldur's Gate 2 est tiré de celui d'AD&D, et que ceux qui ont joué au jeu de rôle seront en terrain connu. Le système a fait ses preuves et est particulièrement adapté à une univers médiéval fantastique, notamment grâce au grand nombre de classes disponibles et à la variété des sorts et des objets magiques déjà disponibles.
L'interface n'a pas beaucoup changé
Si vous ne connaissez pas le premier Baldur's Gate, sachez que vous ne contrôlerez qu'un personnage au début de l'aventure, et que d'autres viendront s'ajouter à votre troupe au fil de vos découvertes (jusqu'à 6 au total), que la vue est isométrique, et que vous pouvez à tout moment mettre le jeu en pause pour donner des ordres à vos aventuriers. La gestion des sorts et des combats est très simple tout en restant dynamique et très prenante et de nombreuses améliorations ont d'ailleurs été apportées à la version précédente. En vrac, 15 nouveaux personnages pourront rejoindre votre groupe, 20 nouvelles classes seront disponibles (moine, barbare...), 30 nouveaux sorts ont été ajoutés ainsi qu'une centaine d'objets magiques, et le niveau maximum de vos personnages à été augmenté afin qu'ils puissent obtenir de nouvelles capacités. Les règles de la nouvelle édition d'AD&D ont aussi été ajoutées au jeu, ce qui permet encore plus de diversité dans les personnages et dans leur gestion (style de combat à 2 armes...) mais qui risque aussi de causer quelques maux de tête à ceux qui n'ont pas joué à la première version du jeu (ou au RPG sur table).
Admirez la qualité des effets de lumière
Enfin, côté réalisation, le moteur Infinity du premier Baldur's Gate a été amélioré pour supporter de meilleures résolutions graphiques. Le jeu utilise l'Open GL, et vous pourrez maintenant faire disparaître l'interface du jeu pour mieux profiter des paysages. Les graphismes sont d'ailleurs encore plus beaux que ceux du premier épisode et certains décors sont tout simplement renversant tant ils fourmillent de détails et couleurs (des oiseaux passent dans le ciel, les conditions météorologiques sont prises en compte...). Bref, on s'y croirait. D'autant que la bande son n'est pas en reste avec des bruitages de qualité et des musiques qui sont de véritables chef-d'oeuvres. Un mot sur le gameplay pour finir, une fois passée la période de prise en main, la maniabilité est un véritable régal, surtout grâce à l'interface simple et efficace qui vous permet d'avoir toutes commandes importantes à portée de la main. Seule ombre au tableau, les problèmes de pathing du premier épisode qui faisaient que vos aventuriers se bloquaient mutuellement le passage sont malheureusement toujours présents, et il arrivera de temps en temps que vos guerriers frappent dans le vide pendant que vos magiciens se font dévorer par des monstres plus rapides. Enfin, c'est tant mieux, sinon je n'aurai rien eu de mal à dire sur ce jeu Smile.
Twitten , le 12 octobre 2000

  • Graphismes 17/20
    Les décors sont extrêmement détaillés et certains lieux sont de véritables chef-d'oeuvres.
  • Jouabilité 18/20
    L'interface est très efficace et toutes les commandes sont à portée de main. La difficulté est aussi très bien dosée.
  • Durée de vie 19/20
    Le long scénario et le côté gestion des personnages vous tiendront en haleine de longues heures durant.
  • Bande son 19/20
    Les musiques du jeu sont magnifiques et collent admirablement bien à l'ambiance.
  • Scénario 18/20
    Un scénario très long et rempli de mini-quêtes qui reste excellent même s'il devient un peu linéaire sur la fin.
  • Note Générale 19/20
    Un jeu comme on en voit peu. Pas ou peu de défauts, une durée de vie hallucinante, une grande qualité de réalisation, voilà quelques uns des atouts de Baldur's Gate 2. Sans conteste un des meilleurs jeux de rôles de mémoire de disque dur.
    La note de la rédaction est une appréciation de la qualité générale du jeu, mais n'est pas une moyenne arithmétique des différents critères.
C'est du vieux , c'est du lourd, c'est du puissant.
Je me rapelle l'époque de disette vidéoludique PC de 2007, j'ai réinstallé ce jeu, et 7 ans après la magie opère toujours.
Ce jeux est indescriptible tellement il est profond.
Pour rappel, ce dernier rest inégalé dans la grandeur de son scénario, dans la profondeur de son intrigue et dans la puissance de ses dialogues, et c'est pas chawet qui me contredira.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 14 Juin - 00:36 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
U Guerrieru
Messagé

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2008
Messages: 75
Localisation: Marseille

MessagePosté le: Sam 14 Juin - 00:42 (2008)    Sujet du message: Baldur's Gate 2 : Shadows Of Amn Répondre en citant

Test de Gamekult, site français ayant la réputation d'être dur avec les jeux.

Oubliez vos proches, vos animaux domestiques, votre travail et tous vos loisirs : le monstre est de retour, pour dévorer encore quelques unes de vos nuits !

Achetez 150 pizzas...

Le moins qu'on puisse dire, c'est que Baldur's Gate 2 fait le ménage dans votre vie. Comme son illustre prédécesseur, le jeu prend ses aises, et commence par allonger ses quelques 2,5 Go au fond du plus moelleux de vos disques durs... Mieux vaut lui donner satisfaction d'emblée, car vu les temps de chargement qui vont suivre, l'installation maximale est vivement recommandée. Pour ceux qui auraient raté un épisode, le premier pour être précis, le jeu lance ensuite une cinématique qui vous rappelle votre statut de demi-dieu, ainsi que votre parcours dans le jeu original, jusqu'à la mort de votre frère Saverok. Pour les autres, pour les fidèles qui ont usé leurs souris sur les routes poussiéreuses de Baldur's Gate et de son extension, l'importation du héros et de ses 121 000 points d'expérience maximum permet de commencer avec une légère avance.

La création du héros peut alors commencer, sachant que l'on commence d'emblée avec 89 000 points et que trois nouvelles classes ont été ajoutées : le moine (spécialiste des arts martiaux), le sorcier et le barbare. Chaque classe est également subdivisée en sous-classes, ce qui obligera le joueur à peaufiner un personnage importé en redéfinissant sa spécialisation. Pour les plus pressés, il est également possible de choisir un personnage prédéfini, dont seuls l'apparence, la voix et le nom sont modifiables. Le reste n'a pas changé, avec le choix de l'alignement, les caractéristiques principales à tirer aux dés et à répartir intelligemment pour obtenir un personnage cohérent, mais aussi le sexe, l'apparence et le nom ! La galerie de portraits s'est d'ailleurs allongée, et on reconnaît quelques visages familiers, désormais marqués par les combats et le piercing... Pour les grands débutants, un didacticiel est ensuite proposé pour découvrir l'interface et ses fonctionnalités. Le jeu commençant assez brutalement par toute une série de combats, cette petite mise en jambe est loin d'être inutile.

Allez en prison, donnez 20 000 pièces...

L'histoire peut enfin commencer, et de fort belle manière : enfermé dans une cage, votre joli barde-musicien se fait humilier à grand coup de boules de feu et autres sorts éprouvants. Plus loin, ce sont deux compagnons d'infortune qui subissent le même traitement. Heureusement, cette petite peste d'Imoen qui vous suivait depuis la mort de votre soi-disant père adoptif vient vous libérer. A vous alors de ruser pour aider Mincs et son hamster à s'évader, et de rapporter (ou non) une clef à Jaheira. Votre fine équipe au complet, vous êtes prêts à en découdre avec le vilain-pas-beau de service qui vous a torturé...

Après quelques heures, un constat s'impose : le jeu est vraiment vaste et le scénario saturé de rebondissements. Imoen ne tarde pas en effet à se faire capturer, tandis qu'on vous réclame 20 000 pièces d'or pour vous aider à la délivrer... Quelques trahisons sont également prévues, pour relever un plat déjà passablement épicé. L'équilibre entre les dialogues et les combats est en effet bien meilleur que dans Planescape Torment, trop axé sur les palabres sans fin, et Icewind Dale, qui se voulait plus "action" sans pour autant convaincre. Ici non seulement les situations sont variées (autant que les monstres), mais il faudra ruser pour parvenir à ses fins. Les mécanismes, par exemple, sont très nombreux, tandis que les discussions regorgent de pièges. En fonction des réponses choisies, un même personnage peut passer d'allié potentiel à ennemi redoutable...

Druide ou guerrier ?

Les combats, malheureusement pour les plus pacifiques ou les plus intellectuels, ne peuvent être évités. Ces derniers sont plus tactiques que dans les précédents jeux de la série, ne serait-ce que parce que vos personnages sont plus expérimentés, laissant ainsi plus de place aux spécialisations, notamment magiques. Un personnage doté d'un excellent charisme et d'une très grande intelligence se fera embrocher en moins de deux dans le monde imprévisible de Baldur's Gate 2, tandis que les authentiques "chaotiques-mauvais", contrairement à ce qui était annoncé, auront bien plus de mal à survivre... En étant mauvais comme une galle par exemple, seule Imoen restera avec le joueur au début de l'aventure, tandis que Jaheira croupira dans sa cellule et que Mincs fuira loin de vous. Votre équipe ainsi réduite, le jeu sera évidemment bien plus difficile... L'idéal est d'arriver à allier intelligence pour ne pas perdre des répliques importantes faute de sagacité et force brute pour les combats, tout en gardant un alignement plus ou moins neutre. La sauvegarde rapide est heureusement toujours disponible, tandis que le jeu est entièrement paramétrable ; il est possible par exemple de déclencher une pause à chaque attaque, ou de recharger la partie après une discussion qui a mal tourné...

L'interface n'a pas été corrigée depuis le premier épisode, bien qu'elle soit désormais supprimable par un simple raccourci clavier. Il est par contre possible de modifier les options graphiques pour jouer en 800x600 au lieu de 640x480, mais les personnages deviennent alors beaucoup plus petits. Le jeu prend même un petit air de stratégie en temps réel, en donnant au joueur une vision bien plus panoramique de son environnement. Les graphismes sont également plus fins, certaines salles laissant béat d'admiration. Le niveau de détail est sidérant, notamment dans les pièces composées de mosaïques et les jeux d'éclairage sont véritablement saisissants. Devant tant de beauté, un seul regret se fait sentir : les décors sont superbes certes, mais restent trop souvent désespérément figés !

De la 2D avec des vrais-faux morceaux de 3D dedans...

Le support des cartes accélératrices est en effet difficile à vérifier, tous les éléments affichés étant en 2D. Les sorts sont certes spectaculaires, mais là encore ils font appel à des sprites. Décocher le support 3D n'a d'ailleurs aucune incidence sur la beauté du jeu, les effets lumineux lors des sorts ou les reflets et autres animations répondant toujours à l'appel... Sans même passer entièrement à la 3D, le jeu aurait quand même pu utiliser les cartes accélératrices pour gérer les ombres en temps réel par exemple. Une broutille, l'intérêt de jeu de Baldur's Gate 2 compensant largement une technique un peu vieillissante bien que remarquablement maîtrisée. Avec ses 60 à 200 heures de jeu en fonction de l'attitude du joueur (ne faire que les quêtes principales ou traîner un peu en route) et son mode Multijoueurs en coopératif (hélas à peine plus convaincant que celui de Baldur's Gate), Baldur's Gate 2 peut se vanter de mettre en danger la vie sociale de nombre d'entre nous...

Les seuls vrais défauts n'apparaissent en fait qu'après quelques heures de jeu, ce qui est franchement bon signe. Les temps de chargement tout d'abord sont très nombreux, et bien qu'assez courts avec l'installation complète, ils cassent un peu le rythme. Le fait de devoir jongler avec 5 CD-ROM est également énervant, surtout lorsqu'on sait que TOUTES les données sont présentes sur le disque dur. Des détails qui ne font que souligner la vraie qualité du titre : un réel pouvoir d'immersion dans un univers extrêmement détaillé et prenant, qui nous fait pester à chaque fois qu'un léger défaut nous rappelle que l'on a en fait affaire à un simple jeu...


9
Excellent
 
Baldur's Gate 2 n'innove pas véritablement mais propose des améliorations notables qui décuplent le plaisir de jeu. C'est avec un véritable plaisir que l'on retrouve les personnages du premier épisode et qu'on découvre les petits nouveaux, avec leur caractère bien à eux. Un jeu long et prenant, qui laisse hébété et bienheureux, et dont il ne faut pas sous-estimer le très fort pouvoir d'immersion. 

 

Les plus...

  • Très beau malgré une 3D discrète
  • Durée de vie phénoménale
  • Intrigue très bien menée, personnages attachants
Les moins...

  • Les temps de chargement courts mais trop fréquents
  • Version française moyenne


Revenir en haut
U Guerrieru
Messagé

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2008
Messages: 75
Localisation: Marseille

MessagePosté le: Sam 14 Juin - 00:48 (2008)    Sujet du message: Baldur's Gate 2 : Shadows Of Amn Répondre en citant

Pour les fans ultimes je mets ces liens ci dessous qui vous redirigerons vers des ites spécialisés en images et add ons pour baldur's gate.

Le marché de l'aventurier

La couronne de cuivre


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:31 (2018)    Sujet du message: Baldur's Gate 2 : Shadows Of Amn

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    USH EN FORCE Index du Forum -> Les Jeux Vidéo -> PC Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
onyx © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com